Carton Jaune au SAV Nikon

Aujourd’hui, je me rends à l’Espace Nikon pour récupérer mon D600 fraichement acquis, et déjà au SAV (Tiens ça commence comme une VDM).
J’ai l’habitude de certaines personnes à l’Espace, celui d’aujourd’hui ne me connait pas et me prend un peu de haut…
Comme quand sa collègue affirme au client d’à côté, “tous les objectifs ont la garantie Monde”. Ah bon, même mes objectifs gray Market ??? Non ça dépend du coupon jaune. Il rectifie donc le tir, me tend mon D600… et c’est tout.
“Qu’ont-ils fait dessus” demande-je, sentant que je gênais. Dommage, c’est moi le client!
Et le monsieur de me lire la fiche d’envoi!! Oui ça je suis au courant, je sais tout de même pourquoi je me farcie l’Espace Nikon et bloque mes séances de shootings pour rien. Qu’ont-ils fait réellement ? Notamment sur le problème des poussières.

Pour rappel, mon boitier est parti pour le problème de poussières (bien sur !) mais aussi pour un énorme problème de focus.

Alors là surprise, là où nous parle de nouveaux outils bloquant la réparation des D600, où la rumeur parle de remplacement de tout le bloc obturateur, j’apprends, qu’en gros, les techniciens ont collé une plaque ou film plastique sur les parois de la cage de façon à prévenir la chute des poussières (plutôt des écailles de peinture du coup).
Donc la super stratégie de réparation des D600, c’est mettre un coup de gaffer dans la cage. Bien joué, j’avoue que j’en reste scotché. Dans le genre DIY, j’aurais même pu le faire moi-même quoi.

De retour à la maison, je me jette sur la spider Lenscal, et là, stupeur, en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, tous mes objectifs sont décalés. Pas qu’un peu.
Bien sur j’avais tenté un test rapido in situ (l’espace Nikon) mais sans vraiment rien pouvoir voir.

Donc là, je suis très enervé: je suis bon pour me taper encore du SAV, pas de photos, mais le blabla dépassionné des personnes du SAV, très bien formées au bidonnage des clients. D’ailleurs,

il ne faut pas croire tout ce qu’on lit sur les forums

(sic). Le tout au contraire des règles de garantie et des cartes PRO Nikon, Vous savez le truc qui vous garantit pas d’attente en SAV, une réparation immédiate, un appareil de prêt en attendant,…

Après les dernières déceptions Nikon, qui s’étalent sur plus de 3 ans tout de même (D7000, D600, D800), j’en viens à recommander les autres marques. Sony pour l’innovation, Pentax ou Canon pour la fiabilité.
Nikon, ils ont de bons capteurs et de bons boitiers quand ils marchent. Quand ils ont des soucis, plus personne ne répond et la maison prend l’eau.

Edit: afin que l’on se rende bien compte, voici 2 tests de shoot sur mire. Je crois que c’est assez parlant.

Tagged , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.
  • Boutique