Canon contre Chasseur d’Image: Canon arbitre et signe!

Je l’avais évoqué dans ce billet, Canon a travers son responsable marketing france (pour combien de temps encore?) souhaitait sanctionner la critique du journal Chasseur d’Image sur l’un de ses appareils defectueux.
Critique justifiée d’autant plus que le problème a finalement été reconnu publiquement par Canon.

La sanction décidée par Canon France a été de supprimer toutes ses publicités du magazine, sachant que l’un de ses principaux annonceurs. Autrement dit: “tu dis du mal de moi (enfin la vérité), et bien moi je te sucre mon argent”.

Et effectivement on constate que le Chasseur d’Images n°301(15Fev-18Mar) est vide de toute publicité directe de la part de Canon. La rédaction ne souhaitant pas polémiquer davantage sur le sujet s’explique, je cite:

[…]Un responsable du marketing de Canon revendiquait cette punition par écrit avec des mots sans équivoque:”Vous êtes libres de vos écrits, je suis libre de mes arbitrages.
[…]nous souhaitons clore la polémique. C’est pourquoi le sujet des pressions rédactionnelles et du chantage à la pub de sera pas développé ici”.
Soucieux de l’intérêt de nos Lecteurs, CI mettra un point d’honneur à continuer à présenter et à tester les produits Canon sur un même pied d’égalité que ceux de toutes les autres marques.

La rédaction libre … grâce à vous!

Soucieux de la marque à qui je confie mes $ou$, je vais sans aucun doute reporter l’achat d’un compact Canon (je ne donne exprès pas la référence) vers un Nikon Coolpix ou un Sony Cybershot.
Je rappelle qu’outre la pression stupide exercée sur le journal, Canon France s’est bien moqué de ses clients en ne proposant même pas l’échange des appareils défectueux, ce à quoi ils sont contractuellement tenus. Ni en proposant le moindre geste commercial.

Bookmark the permalink.
  • Boutique