Nouveauté dans mon fourre-tout: le Tamron SP AF 70-200 mm f/2.8 Di LD (IF) Macro

A001-_70-200mm-Di__1_.jpg… Sauf que là, il va me falloir un nouveau fourre-tout !

Je cherchais un objectif capable de compenser mes propres défauts et je pense que je vais être servi !
Evidemment, comme toujours j’ai beaucoup lu, consulté, comparé, étudié et sous-pesé…

Alors pourquoi le Tamron et pas le Nikkor ? Pour environ mille cinq cent bonnes raisons.
Le Tamron est affublé d’une réputation à double tranchant : l’excellence de l’optique d’abord, reconnu par tous ses utilisateurs.
L’excellence de la construction aussi, sans être le très haut de gamme de Nikon, la construction est plus que soignée et s’adresse tout de même à un public PRO (mais fauché).
L’excellence de l’autofocus enfin. C’st-à-dire l’excellence prise à l’envers. La plupart des tests de l’objectif vous expliqueront combien l’AF du Tamron est lent, peu fiable, voire imprécis…

C’est ce dernier point qui m’a évidemment fait douter.

J’ai donc lu à peu près tous les blogs traitant de l’usage de cet AF : le sentiment est mitigé, lent certes, mais qui s’apprivoise et même, qui reste utilisable !!
Hmmm….

A ce stade, il ne restait plus qu’une chose à faire : aller constater en magasin. Je me suis donc rendu dans un certain boulevard Beaumarchais, poussé la porte d’un magasin : « Tavernier, un 70-200 Tamron pour moi et un 70-200 Nikkor pour mon ami ! »

Bon en fait, l’ami c’est moi, et j’en ai juste profité pour comparer côte-à-côte les deux objets(ifs) de mes rêves. Alors oui le Nikkor est plus beau, oui il est plus rapide (AF bluffant de rapidité tout de même), oui il est stabilisé (ce qui risque de me manquer le plus au final), oui il est Rhâââââââ Lovely, mais oui il coûte 2000€.
A côté, le Tamron est aussi qualitatif, certes plus lent, mais rien de rédhibitoire pour du portrait, du paysage ou de l’astro, voire du sport sous certaines conditions (à savoir ne pas essayer de faire le point de 0 à l’infini en 1/4s). il est aussi légèrement plus court et léger.

En tout cas pour moi, d’après mes propres tests en magasin et les premiers essais poubelle, je ne regrette pas.
La preuve par l’image, voici un crop 100% d’une photo “vite-fait”, c’est-à-dire le rétardateur trop court donc pas complètement stable.
ood_0311_crop.jpg
et voici la même retraitée
ood_0311_web.jpg
Plutôt pas mal non ? ;-)

On voit sur la suivante le problème de stabilité, mais tout de même, on distingue aisément Jupiter et trois de ses satellites.
ood_0313_web.jpg

Alors bientôt des photos, j’espère !!!

Tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.
  • Boutique