J’ai testé la tablette graphique Huion H610

Certaines personnes ne font pas de différence entre iPad et tablette tactile. C’est pareil pour les tablettes graphiquesWacom tient le haut du pavé depuis un moment.
D’ailleurs, possesseur d’une Galaxy Note 8, il faut reconnaitre que la technologie Wacom est très au point. Je parlerai lors d’un prochain article de comment transformer un Galaxy Note en tablette graphique d’appoint.
Toujours est il que Wacom c’est cher.

Dans l’idée de me trouver une bonne tablette pas trop cher, j’ai donc testé la tablette chinoise Huion H610.

Huion H610

Huion H610

Pour une cinquantaine d’euros, cette tablette 10″x6″ offre des spécifications techniques supérieures à son équivalent Wacom, à un bien meilleur prix. En effet:
– résolution de 5080 LPI (lignes par pouce)
– 2048 niveaux de pression (contre généralement 1024 chez Wacom)
– Report Rate de 233 RPS (aucune idée de ce que c’est!)
– 8 touches programmables physiques et 16 touches de fonctions programmables (sur le haut de la tablette)

L’affaire est intéressante, les retours sur le net sont positifs, mais qu’en est il en réalité ?

Tout d’abord, j’ai acheté une tablette Huion sur Amazon, mais c’est sous la marque “SAIN SONIC” que le produit est arrive. Chapeau d’ailleurs pour la rapidité de livraison qui s’est faite en 4 jours au lieu des 3 semaines annoncées.
Peu importe la marque, le produit est tout a fait conforme a ce que j’ai commandé.

En vrai, la tablette fait beaucoup plus solide et moins cheap que sur les photos produit (pas celle qui illustre cet article). Un bon point.
La surface graphique est très agréable au toucher et a l’utilisation. Pas de surface rapeuse ou de frissons à l’utilisation.
Ne rigolez pas, le pad de mon portable est peu utilisable du fait justement de ce toucher pas agréable du tout.

Le stylet, quoiqu’un peu gros, répond parfaitement et avec précision. Il est doté d’un interrupteur permettant d’économiser la batterie lorsque l’on ne s’en sert pas (technologie active et non passive). En parlant de ne pas s’en servir, la tablette dispose d’un emplacement mini USB enfichable, cela permet de retirer le câble et de ne pas prendre de place supplémentaire au rangement. Là encore pratique et bien pensé.
Sinon les boutons latéraux du stylet sont un peu difficile d’accès lorsque, comme moi, on ne sait pas placer ses doigts. J’avais déjà eu le problème sur d’autres tablettes avec ce genre de stylet. Rien de rédhibitoire pour moi.

Comme prévu, il a fallu aller chercher les drivers sur le net, plutôt que dans le cd livré, ce dernier ne supportant pas toutes les fonctionnalités, notamment les touches programmables.

Une fois fait, j’ai pu facilement accéder a la configuration des touches physiques de la tablette.

Autre bonne surprise, le multi écran est parfaitement supporté. J’ai une configuration avec un laptop donc et un second écran pour la retouche photo. On peut paramétrer la tablette pour couvrir les deux écrans (même avec une définition différente), ou choisir son écran.
C’est juste parfait.

A l’usage, notamment sous Photoshop, tout répond parfaitement. Les niveaux de pression sont bien gérés et en fin de compte, la tablette se fait oublier car elle ne nécessite pas de devoir baisser les yeux pour corriger telle ou telle chose.

Voilà donc un achat que je ne regrette pas du tout, qui m’a apporté un grand confort d’utilisation pour un prix très intéressant. Certainement un très bon investissement pour un photographe amateur à l’approche des fêtes de fin d’année.
Je recommande !


Tagged , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.
  • Boutique